PLUSIEURS FAÇONS DE RESTER EN CONTACT

SOYEZ INFORMÉS EN TOUT TEMPS, SURTOUT LORS D’UNE SITUATION D’URGENCE INSCRIVEZ-VOUS SANS TARDER À UNE OU PLUSIEURS DE CES PLATEFORMES!   Service d’appels téléphoniques en cas …

Voir toutes les alertes ->Lire la suite ->

Trousse d’informations de la Ville de Rigaud pour les citoyens touchés par les inondations

Afin de répondre aux questions fréquemment posées par les citoyens, la Ville de Rigaud vous invite à consulter l’information ici-bas.

 

Pourquoi avoir ordonné l’évacuation des résidences?

Depuis le début du mois d’avril, la Ville de Rigaud suivait de près la situation concernant les débits d’eau à la centrale de Carillon, les niveaux de la rivière des Outaouais, des autres cours d’eau en aval et des prévisions météorologiques. Voyant que la situation se détériorait à vue d’œil et que les employés municipaux avaient de la difficulté à suffire aux tâches, les autorités n’ont eu d’autres choix que de déclarer l’état d’urgence local le 20 avril puis à nouveau le 7 mai. Toutefois, entre ces deux dates, la situation s’était extrêmement aggravée et les résidences des secteurs de la Baie, de la Pointe-Séguin, de Rigaud-sur-le-Lac, de la rue Sauvé, de la Pointe-à-la-Raquette et du secteur du chemin de l’Anse étaient complètement isolées. À quelques reprises, des citoyens surpris par la hausse rapide du niveau de l’eau ont appelé en pleine nuit la ligne d’urgence afin que les équipes de pompiers aillent les secourir. En plus de prendre beaucoup de temps, ces demandes mettaient en danger la vie des employés de la Ville. Avec les prévisions hydrométéorologiques plus qu’alarmantes, la Ville se devait de prendre les décisions en conséquence. Même si pour plusieurs cela représente d’importants biens, il demeure que pour les autorités, les vies humaines étaient plus préoccupantes. Puisque les services de soins médicaux, de sécurité incendie et de services policiers n’étaient plus en mesure d’assurer la sécurité des citoyens touchés par les inondations, menaçant ainsi la santé, la sécurité et l’intégrité des personnes, la Ville a ordonné l’évacuation de ces secteurs. Dans l’urgence, la Ville devait avoir une vision globale et ne pouvait pas adopter des mesures personnalisées à chaque demeure, même si certains n’étaient pas encore touchés par les inondations. C’est dans l’esprit de protéger ses citoyens que les autorités ont pris cette décision.

 

Pourquoi avoir exposé les citoyens réfractaires à des amendes?

L’ordonnance d’évacuation est liée directement à la Loi sur la sécurité civile. De ce fait, les citoyens qui ne respectaient pas cette mesure mise en place s’exposaient à une amende puisqu’ils contrevenaient à la Loi. Bien que la Ville n’ait, pour le moment, émis aucun constat, cette gradation dans les interventions visait à faire prendre conscience de l’importance de cette décision et de l’urgence de sortir des zones touchées. D’importants vents avaient été annoncés avec davantage de précipitations. La Ville a pris les décisions en fonction de protéger les citoyens. Heureusement, on ne rapporte aucun décès.

 

Pourquoi avoir interdit aux citoyens de réintégrer leur domicile?

Puisque les zones touchées avaient été jugées trop dangereuses, la Ville devait attendre que la situation s’améliore avant de pouvoir permettre la réintégration. Plusieurs éléments étaient à considérer : les débits d’eau, les niveaux et les prévisions météorologiques à venir, la solidité des sols (avec toute l’eau accumulée, des glissements de terrain, de l’érosion, des effondrements et des affaissements auraient pu survenir), l’accessibilité aux secteurs pour les services d’urgence, les conditions sanitaires (l’eau des puits contaminée, les fosses septiques non fonctionnelles), etc. Chaque jour, une vingtaine d’intervenants de divers secteurs se rencontraient afin de faire un portrait exact de la situation, analysaient les risques et dangers potentiels et prenaient les décisions en conséquence. Un suivi rigoureux a régulièrement été fait et aucune décision n’a été prise à la légère. C’est après avoir bien évalué la situation que la Ville a pu permettre aux résidents de réintégrer leur domicile.

 

Lors de l’évacuation, la Ville a collé de l’adhésif de couleur (rouge, jaune, orange) dans la porte ou la fenêtre de certaines résidences. Qu’est-ce que cela signifie?

En fait, les couleurs n’ont aucune signification. L’adhésif servait simplement à marquer que la maison avait été visitée par l’équipe de pompier et d’agent de la Sûreté du Québec. Les équipes ont utilisé plusieurs rubans d’adhésif aux couleurs qui étaient disponibles rapidement dans les commerces avoisinants.

 

Les préventionnistes sont venus faire une inspection et je ne peux habiter ma maison pour l’instant. Je peux cependant entamer des travaux de réintégration. Que puis-je faire?

Il est important de consulter la trousse d’informations laissée lors de la première visite puisque son contenu vise essentiellement à assurer votre sécurité et à protéger votre santé. Cette trousse contient notamment des étapes à suivre au niveau de l’électricité, de la plomberie, de la mise à nu des cloisons, du retrait des revêtements de murs, de l’assèchement des espaces, du retrait des matières et des objets irrécupérables, etc. Il est important de noter qu’aucune modification aux structures/murs séparateurs n’est autorisée sans l’obtention d’un permis. Vous pouvez aussi travailler à nettoyer votre terrain, retirer les débris et déchets, sacs de sable, etc.

 

Nous vous rappelons également que les mesures d’hébergement, d’aide de première nécessité et de soutien psychosocial demeurent disponibles, notamment dans le cas où votre bâtiment a été sérieusement endommagé lors de la crue.

 

Pourquoi le service de l’urbanisme effectue une inspection ?

La Ville est consciente des dommages qu’ont subis les propriétés relativement aux bâtiments principaux et accessoires, aux puits, aux installations septiques et même aux terrains qui peuvent avoir subi de l’érosion. En effectuant les inspections, les inspecteurs de la Ville prendront des photographies et remettront des documents d’informations et des formulaires de demandes de permis et de certificats, et ce, afin d’accélérer et de faciliter la démarche auprès de la Ville par la suite.

 

Puis-je être présent lors des inspections ?

Oui et il est même souhaitable que le propriétaire ou le locataire soit présent. Advenant la nécessité de pénétrer dans la maison et que vous soyez absent, le Service de l’urbanisme laissera un accroche porte afin que vous preniez rendez-vous avec un inspecteur.

 

Quand dois-je demander un permis?

Une fois l’inspection effectuée par le Service de l’urbanisme et que le propriétaire connait la nature des travaux à réaliser pour une rénovation/réparation du bâtiment, du puits ou de l’installation septique, vous devez demander un/des permis et certificats au Service de l’urbanisme.

 

Que dois-je fournir dans le cadre d’une demande de permis?

Vous devez fournir

  • une copie de votre certificat de localisation préparé par un arpenteur identifiant les bandes de protections riveraines et les zones inondables;
  • Des soumissions d’entrepreneurs licenciés exécutant les travaux;
  • Des formulaires de demande de permis où vous devrez décrire la nature des travaux, les types de matériaux, la date de début des travaux et les coûts projetés;
  • Vous devrez fournir un plan/croquis d’aménagement.

De plus, vous pourriez avoir à joindre le rapport du ministère de la Sécurité publique, s’il y a lieu. Selon les travaux, il est possible que davantage de documents vous soient demandés, ce qui sera spécifié lors du dépôt de la demande.

 

Qui peut indiquer les cotes d’inondation pour les récurrences sur mon terrain?

Seul un arpenteur est habileté à déterminer, sur plan, les cotes d’inondation pour les récurrences grand-courant et faible courant sur votre terrain.

 

Puis-je reconstruire?

Toute reconstruction doit être conforme aux différents règlements d’urbanisme. Il est donc important de valider les cotes d’inondations sur le terrain et l’implantation projetée d’une future construction et de toutes installations accessoires.

 

J’ai perdu du terrain, que devrais-je faire pour me protéger de glissements de terrains ou d’érosion?

Tout d’abord vous devez communiquer avec le Service de l’urbanisme qui, en collaboration avec la MRC, produira un certificat d’autorisation avant d’entamer les travaux pour remettre les lieux en bon état. Des organismes compétents en la matière peuvent vous orienter vers les bonnes pratiques en aménagement des berges et des rives afin de vous protéger de pertes de terrains. Ces mesures peuvent inclure une végétalisation des berges avec des plantes, arbres et arbustes adéquats.

 

Que faire avec mon puits?

On vous recommande de désinfecter votre puits et de ne pas consommer l’eau avant de vous assurer que celle-ci soit considérée potable. Vous devrez faire inspecter votre puits et tester votre eau afin d’en valider la qualité de l’eau.

 

Que faire avec mes installations sanitaires?

Il est de votre devoir de faire inspecter votre installation septique afin de s’assurer que celle-ci ne cause pas de risques pour l’environnement. La ville pourrait vous exiger d’obtenir les autorisations nécessaires et de refaire vos installations sanitaires afin de les rendre conformes aux dispositions provinciales.

 

Quand pourrai-je réintégrer ma maison?

Dans un premier temps, l’équipe du Service de sécurité incendie a autorisé certains propriétaires à réintégrer. Pour ceux qui n’ont pu réintégrer, deux situations sont possibles. Premièrement, si la maison a subi d’importants dommages à un point tel qu’elle devra être reconstruite, le propriétaire devra avant tout s’informer auprès du Service de l’urbanisme de la possibilité, ou non, de reconstruire, et ce, avant même de commencer toute démarche. Deuxièmement, si le Service de sécurité incendie vous a autorisé à réintégrer votre propriété, mais à ne pas y dormir, vous devrez alors effectuer des travaux de façon à rendre le tout sécuritaire. Avant de commencer toute démarche, vous devrez faire une demande de permis/certificat auprès du Service de l’urbanisme. N’oubliez pas de choisir un entrepreneur et un ingénieur compétents et détenteurs des licences appropriées. Aussi, vous devrez vous assurer que votre installation sanitaire et votre puits sont fonctionnels et qu’ils ne sont pas dommageables pour votre santé et pour l’environnement. Une fois les travaux terminés, vous pourrez alors réintégrer votre domicile de façon permanente.

 

Quand puis-je faire une vidange? Qui dois-je aviser?

Une vidange pourra être faite lorsque l’eau se sera retirée de votre terrain, cependant l’eau doit redescendre afin d’éviter un refoulement de l’élément épurateur dans la fosse, ce qui nécessiterait une vidange additionnelle. Selon les consignes du ministère de la Sécurité publique, vous devez attendre un minimum de 10 jours après la crue des eaux. La Ville suit attentivement le retour à la normale et avisera l’entrepreneur lorsqu’il pourra débuter. Si vous avez un système secondaire avancé avec un contrat d’entretien, vous devrez informer la compagnie s’occupant de votre installation.

 

Quelles installations temporaires puis-je utiliser lors de mes travaux?

Il est possible de louer un conteneur pour la disposition des matériaux et déchets. Il n’est pas permis d’utiliser un abri saisonnier (tempo) pour entreposer des matériaux et objets.

 

Qui réparera les dommages causés en bordure de mon terrain?

Puisque cela se trouve dans l’emprise municipale, les réparations seront assumées par la Ville. Le tout se fera graduellement, en fonction des disponibilités des équipes de travail.

 

Quelle sera l’aide apportée par la Ville?

Comme mentionné à plusieurs reprises, la Ville sera présente pour les citoyens, et ce, jusqu’à la fin des mesures mises en œuvre pour ce sinistre majeur. L’équipe de travail s’ajuste en fonction des demandes et tente de répondre le mieux possible aux besoins des citoyens touchés. Pour le moment, elle accompagne les citoyens dans la réintégration de leur domicile. Une équipe de pompiers-préventionnistes accompagnés d’agents de la Sûreté du Québec ont cogné à chacune des portes dans le but de rencontrer les propriétaires touchés afin de leur remettre une trousse d’information et de valider que le bâtiment est bel et bien sécuritaire. Aussi, des collectes de déchets résidentiels et de matériaux de construction ont été planifiées. Finalement, le samedi 27 mai, une corvée pour le grand nettoyage a été organisée. La Ville a d’ailleurs déjà installé à différents endroits des toilettes pour les bénévoles. De plus, un repas, breuvages et collations seront offerts à tous.

 

Quand dois-je quitter les services de la Croix rouge?

Tant et aussi longtemps qu’il ne vous est pas possible d’habiter de façon permanente dans votre domicile, la Ville s’assurera que les services de la Croix rouge vous soient toujours offerts.

 

Quelle aide a été apportée par les Forces armées canadiennes?

Les Forces armées canadiennes ont été mobilisées afin d’apporter un soutien, une aide de dernier recours aux différentes municipalités du Québec. Ainsi, la Ville a la responsabilité de mettre en place différents services pour veiller à la santé et à la sécurité de ses citoyens. Si la Ville n’y arrive pas seule, elle peut alors demander l’aide des Forces armées. C’est pourquoi ils ont pu solidifier les barricades de sacs de sable de certaines maisons qui n’avaient pas encore été touchées par l’eau, qu’ils ont construit des barricades afin de protéger des maisons qui ne l’étaient pas encore et qu’ils peuvent, maintenant, nous assister pour les ramasser. De plus, leur mandat consistait à évaluer l’état des infrastructures, à assister lors des interventions d’évacuation ainsi qu’à nettoyer les berges et certains accès publics.

 

Report des taxes municipales et de la vente pour taxe

Étant donné que plusieurs contribuables ont été touchés par les inondations et que le conseil désire alléger les obligations des citoyens, il a été convenu de modifier la date du prochain versement de taxes. Ainsi, plutôt que d’avoir comme date limite le 25 mai pour effectuer le 2e versement, tous les citoyens de la Ville auront jusqu’au 28 juin. Concernant la vente pour taxe, celle-ci a été remise au 22 août.

Share This Post On
FERMER
CLOSE