ÉTAT DES PATINOIRES – PARC CHARTIER-DE LOTBINIÈRE

PATINOIRES AU PARC CHARTIER-DE LOTBINIÈRE – HIVER 2020-2021 Au Parc Chartier-De Lotbinière, nous aménageons une patinoire de hockey et un sentier glacé de 700 mètres de longueur qu …

Voir toutes les alertes ->Lire la suite ->

Situation actuelle du bâtiment du 71-73, rue Saint-Pierre

Voici quelques informations concernant la situation actuelle du bâtiment situé au 71-73, rue Saint-Pierre.

Q. Est-ce que le bâtiment du 71-73, rue Saint-Pierre est un bâtiment historique?

R. Oui. La partie avant du bâtiment date de 1899. L’immeuble, connu aussi sous le nom du Jardin de l’Enfance, a abrité des classes de niveau primaire et a servi également aux Sœurs de Sainte-Anne jusqu’en 2005.

 

Q. Quels seraient les coûts des travaux pour remettre l’immeuble aux normes?

R. Il y a eu plusieurs évaluations, variant entre 1,4 millions $ et 3,2 millions de $.

 

Q. Qu’est-ce qui a été fait pour éviter la démolition de ce bâtiment?

R. Nous sommes allés en appel de propositions avec des constructeurs afin de faire deux projets intégrés. Aucun promoteur ne s’est manifesté.

 

Q. Est-ce que la Ville de Rigaud pourrait s’en occuper?

R. La Ville de Rigaud désirait s’occuper de ce bâtiment pour le transformer en immeuble à vocation publique, c’est-à-dire de transformer ce bâtiment en hôtel de ville. La Ville de Rigaud a acquis le bâtiment en 2011, a fait faire des plans et devis et a été en 2012 en appel d’offres pour les travaux de réaménagement. Une proposition en ce sens a été faite le 9 octobre 2012 avec la présentation d’un règlement d’emprunt. Suite à cette séance du conseil municipal du 9 octobre 2012, plus de 1 200 signataires sont venus signer un registre afin de s’opposer au projet. Le Comité de Citoyens de Rigaud (CCR) avait manifesté son désaccord face à ce projet, invitant les citoyens à signer le registre. Afin de procéder avec ce règlement d’emprunt malgré toutes ces signatures, le conseil municipal était confronté à deux choix : effectuer un référendum pour tenter de faire approuver tout de même ce règlement d’emprunt ou laisser tomber les démarches en cours. Devant la vive opposition populaire au projet, les élus municipaux n’ont pas poursuivi les démarches.

 

Q. Est-ce que le ministère de la Culture et des Communications pourrait être interpellé?

R. La Ville de Rigaud avait fait une demande en 2014 au ministère de la Culture et des Communications pour aider dans ce dossier, mais la demande a été refusée par le gouvernement du Québec.

 

Q. Est-ce que des investisseurs privés ont démontré un intérêt à faire l’acquisition du bâtiment et à le préserver?

R. Quelques investisseurs ont démontré de l’intérêt. Récemment, il y a eu une offre d’achat en 2018. Une offre d’achat a finalement été acceptée de manière conditionnelle par résolution lors de la séance du conseil municipal du 10 novembre 2020 (résolution 2020-11-307).

 

Q. Quelle est la prochaine étape concernant cet immeuble?

R. Le nouveau propriétaire du bâtiment désire en faire un projet de développement résidentiel. Un concept d’aménagement a été présenté au Service de l’urbanisme et du développement économique à titre informatif, mais aucune demande officielle, ni de réhabilitation, ni de démolition n’a encore été faite.

Author: Simon St-Michel

Share This Post On