PLUSIEURS FAÇONS DE RESTER EN CONTACT

SOYEZ INFORMÉS EN TOUT TEMPS, SURTOUT LORS D’UNE SITUATION D’URGENCE INSCRIVEZ-VOUS SANS TARDER À UNE OU PLUSIEURS DE CES PLATEFORMES!   Service d’appels téléphoniques en cas …

Voir toutes les alertes ->Lire la suite ->
Licenses chiens et chats

Recyclons nos équipements de protection individuelle !

La Ville de Rigaud offre à ses citoyens la possibilité de recycler les équipements de protection individuelle qui sont portés présentement dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, et ainsi éviter que ceux-ci se retrouvent dans la collecte des matières résiduelles qui est envoyée à l’enfouissement. Les Rigaudiennes et Rigaudiens peuvent disposer de ce matériel à usage unique dans les boîtes de récupération situées à la bibliothèque municipale de Rigaud ainsi qu’à l’école primaire de l’Épervière. Les parents des élèves fréquentant l’établissement scolaire peuvent rapporter leur matériel à l’école, par le biais de leurs enfants et ceux-ci en disposent dans les boîtes prévues à cet effet.

La liste des équipements de protection individuelle pouvant être récupérés est la suivante :

  • masque de procédure ;
  • lingette ;
  • gant ;
  • lunette et visière ;
  • blouse de plastique ;
  • bouchon d’oreille en plastique ;
  • couvre-barbe.

Cette réalisation est une initiative de la Ville de Rigaud et de son Escouade écocitoyenne et s’ajoute au plan d’action 2018-2023, du Plan stratégique de la Ville dans une perspective de développement durable.

C’est une entreprise de Lachine, MultiRecycle, qui voit à récupérer une grande variété d’équipement de protection individuelle. Par exemple, les masques sont acheminés chez un de leurs partenaires (Covanta à Chambly), où ils sont brûlés. La fibre incinérée devient de l’énergie, c’est-à-dire de la vapeur qui sera utilisée pour produire de l’électricité. Enfin, les résidus tels que les métaux ferreux, l’aluminium et le cuivre sont récupérés pour ainsi « boucler la boucle ».

Pour le bien de notre planète, soyons Vivement durables et recyclons nos équipements de protection individuelle !

Auteur: Cassandra Vilo

Partagez cet article sur