PLUSIEURS FAÇONS DE RESTER EN CONTACT

SOYEZ INFORMÉS EN TOUT TEMPS, SURTOUT LORS D’UNE SITUATION D’URGENCE INSCRIVEZ-VOUS SANS TARDER À UNE OU PLUSIEURS DE CES PLATEFORMES!   Service d’appels téléphoniques en cas …

Voir toutes les alertes ->Lire la suite ->

Les règles d’or d’une bonne promenade en forêt

Partie prenante des attraits récréotouristiques de la région, les Sentiers de l’Escapade sont également gardiens du patrimoine écologique du mont Rigaud. Ainsi, les Sentiers ont dû mettre en places plusieurs mesures afin de s’assurer de la préservation de notre belle forêt.

 

Tout d’abord, les Sentiers de L’escapade sont des sentiers pédestres et équestres. Un marcheur ou un cheval n’a pas le même impact qu’un véhicule motorisé ou qu’un vélo dans un sentier. Que ce soit par temps sec ou par temps pluvieux, les véhicules récréatifs peuvent causer un phénomène d’érosion se traduisant par la formation de tranchées. Avec le temps, des racines d’arbres peuvent se dévoiler à la surface du sol mettant alors en danger la santé des arbres environnants. Bien que ces activités ne puissent avoir lieu dans les Sentiers de L’escapade, plusieurs organismes locaux tels que le Mont-Rigaud et le Club Quad des Trois-Lacs sauront vous renseigner et vous offrir des sites spécialement aménagés pour les véhicules récréatifs et les vélos.

 

Quant aux marcheurs, il est important de rester sur les sentiers aménagés. La pratique du hors-piste, bien qu’attrayante, a plus d’impacts qu’on ne le croit. En plus d’abimer les nombreux végétaux, cela pourrait avoir comme conséquence d’écraser des nids camouflés dans le sol, comme celui de la paruline couronnée. Marcher hors des sentiers, autant à vélo qu’à pied, augmente les risques de piétinement et de destruction de l’habitat de ces animaux.

 

Le plaisir que plusieurs trouvent à marcher dans la forêt est issu de la proximité avec la nature, de l’air frais et de l’ambiance sereine qui y réside. Afin de nous aider à conserver cette atmosphère paisible, il est important que chacun fasse leur part. Déposer ses déchets dans une poubelle après un bon pique-nique ou ramasser les besoins de son animal après une promenade permet de faire la différence.

 

Aussi, la forêt recèle de plantes comestibles et colorées. Même s’il est tentant d’en ramasser, il n’est pas conseillé de le faire. Prenons exemple sur le trille blanc. Cette plante printanière est très répandue sur le territoire de Rigaud, mais ce n’est pas le cas partout. De plus, cette plante a une croissance très lente ce qui en fait une espèce vulnérable au Québec.

 

Désormais, lorsque vous vous promènerez dans les sentiers, repensez aux impacts que vos gestes peuvent avoir et n’hésitez pas à venir discuter avec nos patrouilleurs.

Share This Post On