PLUSIEURS FAÇONS DE RESTER EN CONTACT

SOYEZ INFORMÉS EN TOUT TEMPS, SURTOUT LORS D’UNE SITUATION D’URGENCE INSCRIVEZ-VOUS SANS TARDER À UNE OU PLUSIEURS DE CES PLATEFORMES!   Service d’appels téléphoniques en cas …

Voir toutes les alertes ->Lire la suite ->

La MRC de Vaudreuil-Soulanges passe la première étape du programme Partenaires dans la protection du climat

Le 26 septembre dernier, la MRC de Vaudreuil-Soulanges s’est vue remettre la première pièce de son trophée de Partenaire dans la protection du climat par Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement, qui souligne le franchissement de la première étape du programme Partenaires dans la protection du climat de la Fédération canadienne des municipalités.
De gauche à droite : Michaël Houle, Gestionnaire du bureau du Québec (ICLEI Canada), Robin Goldstein, Agente de renforcement des capacités municipales (Fédération canadienne des municipalités), Julie Labelle, Agente de développement en environnement (MRC de Vaudreuil-Soulanges) et Jean Lacroix, Président-directeur général (Réseau Environnement)

Le 26 septembre dernier, la MRC de Vaudreuil-Soulanges s’est vue remettre la première pièce de son trophée de Partenaire dans la protection du climat par Jean Lacroix, président-directeur général de Réseau Environnement, qui souligne le franchissement de la première étape du programme.

 

Rappelons que la MRC a entamé le pas dans la lutte aux changements climatiques en 2017 en devenant membre du programme Partenaire dans la protection du climat (PPC) de la Fédération canadienne des municipalités. La MRC a investi à ce jour la somme de 131 700 $. De ce montant, 85 200 $ ont été remis au Comité 21, responsable de la mise en oeuvre du projet, alors que la somme de 46 500 $ a été remise à la firme Enviro-Accès, qui est chargée du volet scientifique et d’analyse des données. Le projet est soutenu par un comité de travail présidé par madame Julie Lemieux, mairesse de la municipalité de Très-Saint-Rédempteur. Le projet permet de joindre les efforts nationaux et internationaux en référence aux objectifs du gouvernement du Québec et en ligne avec l’Accord de Paris sur le climat.

 

« La MRC a donc réalisé un inventaire des GES sur le territoire, et est à déterminer un objectif de réduction et à élaborer un plan d’action régional, alors que les municipalités élaboreront des plans d’action locaux. Ces plans visent à cibler des actions qui permettront d’avoir un véritable impact positif sur la diminution des GES de la région » de dire Patrick Bousez, préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de la municipalité de Rivière-Beaudette.

 

Cependant, l’échéancier du projet s’échelonne sur 5 ans :

Étape 1 (complétée) – Inventaire GES : collecte des données auprès des municipalités et élaboration d’un inventaire régional – 2017

Étape 2 (en cours) – Objectif de réduction : Établissement et adoption d’un objectif de réduction des GES – 2018

Étape 3 – Élaboration des plans d’action (en cours): Élaboration de plans d’action locaux pour les 23 municipalités et un plan régional – 2018-2019

Étape 4 – Mise en oeuvre et suivi des plans d’action : 2019-2020

Étape 5 – Surveillance des progrès et présentation des résultats : 2021

 

Le plan régional, élaboré en collaboration avec le Comité 21 et les 23 municipalités, doit être remis aux membres du conseil de la MRC à l’automne 2018.

Share This Post On