PLUSIEURS FAÇONS DE RESTER EN CONTACT

SOYEZ INFORMÉS EN TOUT TEMPS, SURTOUT LORS D’UNE SITUATION D’URGENCE INSCRIVEZ-VOUS SANS TARDER À UNE OU PLUSIEURS DE CES PLATEFORMES!   Service d’appels téléphoniques en cas …

Voir toutes les alertes ->Lire la suite ->
Licenses chiens et chats

COVID-19 : la Ville de Rigaud offre aux citoyens le recyclage des équipements de protection individuelle

La Ville de Rigaud offre à ses citoyens la possibilité de recycler les équipements de protection individuelle qui sont portés présentement dans le cadre de la lutte contre la COVID-19, et ainsi éviter que ceux-ci se retrouvent dans la collecte des matières résiduelles qui est envoyée à l’enfouissement. Dès le mercredi 7 avril 2021, les Rigaudiennes et Rigaudiens pourront disposer de ce matériel à usage unique dans les boîtes de récupération situées à la bibliothèque municipale de Rigaud ainsi qu’à l’école primaire de l’Épervière. Les parents des élèves fréquentant l’établissement scolaire pourront rapporter leur matériel à l’école, par le biais de leurs enfants et ceux-ci pourront les disposer dans les boîtes prévues à cet effet.

La liste des équipements de protection individuelle pouvant être récupérés est la suivante :

  • masque de procédure;
  • lingette;
  • gant;
  • lunette et visière;
  • blouse de plastique;
  • bouchon d’oreille en plastique;
  • couvre-barbe.

Cette réalisation est une initiative de la Ville de Rigaud et de son Escouade écocitoyenne et s’ajoute au plan d’action 2018-2023, du Plan stratégique de la Ville dans une perspective de développement durable. Le maire de Rigaud, monsieur Hans Gruenwald Jr., ajoute que « nous sommes fiers d’être une des premières municipalités de Vaudreuil-Soulanges à offrir la possibilité de récupérer ce matériel, au lieu de garnir les sites d’enfouissement de ces nombreux masques et autre équipement de protection.»

C’est une entreprise de Lachine, MutliRecycle, qui voit à récupérer une grande variété d’équipement de protection individuelle. Par exemple, les masques sont acheminés chez un de leurs partenaires (Covanta à Chambly), où ils sont brûlés. La fibre incinérée devient de l’énergie, c’est-à-dire de la vapeur qui sera utilisée pour produire de l’électricité. Enfin, les résidus tels que les métaux ferreux, l’aluminium et le cuivre sont récupérés pour ainsi « boucler la boucle ».

Pour le bien de notre planète, soyons Vivement durables et recyclons nos équipements de protection individuelle.

Auteur: Simon St-Michel

Partagez cet article sur