PLUSIEURS FAÇONS DE RESTER EN CONTACT

SOYEZ INFORMÉS EN TOUT TEMPS, SURTOUT LORS D’UNE SITUATION D’URGENCE INSCRIVEZ-VOUS SANS TARDER À UNE OU PLUSIEURS DE CES PLATEFORMES!   Service d’appels téléphoniques en cas …

Voir toutes les alertes ->Lire la suite ->

Attention à la berce du Caucase!

La berce du Caucase

La berce du Caucase est une plante exotique toxique. La sève de la berce du Caucase contient des toxines qui sont activées par la lumière (rayons ultraviolets naturels ou artificiels). Le contact avec la sève de cette plante, combiné avec l’exposition à la lumière, cause de la douleur et des lésions à la peau semblables à des brûlures.

Il est important de savoir identifier la berce du Caucase afin d’éviter le plus possible les contacts avec cette plante.

 

Symptômes

Des lésions douloureuses, parfois graves, peuvent apparaître jusqu’à 48 heures après le contact de la peau avec la sève de la berce du Caucase. Les lésions sont caractérisées par :

  • une rougeur et une enflure de la peau;
  • des cloques et des ampoules;
  • des brûlures superficielles ou plus graves (1er ou 2e degré).

Toutes les parties du corps peuvent être atteintes par les toxines de la sève et la lumière, mais en particulier :

  • le dessus des mains;
  • les bras;
  • les jambes;
  • les yeux;
  • le visage.

Traitements

Si votre peau entre en contact avec la sève :

  • enlevez la sève le plus rapidement possible avec un papier absorbant, sans frotter. Il faut en effet éviter d’étendre la sève sur la peau;
  • lavez la surface de peau atteinte avec de l’eau et du savon;
  • rincez abondamment la surface de peau atteinte avec de l’eau et lavez-vous les mains;
  • enlevez vos vêtements et lavez-les pour éviter de contaminer d’autres parties de votre corps ou des objets;
  • évitez d’exposer les zones atteintes de votre peau à la lumière naturelle ou artificielle. Portez des gants, des pantalons et un chandail à manches longues pendant au moins 48 heures. Si vous avez des brûlures, protégez la région touchée pendant une semaine;
  • utilisez un écran solaire avec un facteur de protection solaire (FPS) d’au moins 30 pendant 6 mois.

 

Lutte contre la berce du Caucase

Si vous voyez des plans de berce du Caucase sur l’emprise municipale, n’hésitez pas à nous en faire part en appelant directement à la Ville de Rigaud ou en remplissant une requête via l’application Voilà.

Si les plans se trouvent sur une propriété privée, voici les façons de s’en débarrasser:

Plantes poussant de façon isolée ou recouvrant une petite surface de terrain

  • Vous pouvez couper la racine des jeunes plantes avec une pelle ronde bien affutée. Commencez dès le début du printemps et répétez l’action toutes les 2 semaines, afin d’épuiser les plantes.
  • Répétez les coupes chaque année, pendant plusieurs années, afin d’éliminer totalement les plantes.
  • Utilisez un appareil qui tourne et qui mélange la terre, comme un rotoculteur, pour éliminer les petits plants en forte densité.
  • Vous pouvez recouvrir  le secteur avec une toile géotextile après avoir éliminé les plantes lorsque la colonie n’est pas trop importante et que le terrain ne présente pas trop de contraintes, afin de limiter les repousses.

Plantes adultes ou recouvrant de grandes surfaces de terrain

  • Faites une coupe à environ 15 cm du sol.
  • Répétez au moins de 2 à 3 fois au cours du printemps.
  • Coupez la racine à une profondeur d’environ 20 cm sous la surface du sol. Utilisez une pelle ronde bien affutée.
  • Travaillez le sol, par exemple en le labourant à une profondeur d’environ 24 cm. Cela limitera la repousse des plantes.
  • Faites sécher les plants coupés.
  • Si les plantes portent des graines, évitez de les disperser.
  • Détruisez les ombelles en les plaçant dans des sacs en plastique robustes et parfaitement fermés. Laissez les sacs au soleil pendant au moins une semaine.
  • Ne compostez aucune partie de la plante.
  • Pour éviter que la berce du Caucase envahisse de nouveau votre terrain,   vous pouvez planter de nouvelles plantes dans le secteur traité. Choisissez de préférence des plantes originaires de votre région qui poussent rapidement. Informez-vous auprès de votre centre jardin local.

 

POUR CONSULTER L’ARTICLE ENTIER, CONSULTEZ L’ONGLET ENVIRONNEMENT DU MENU URBANISME ET ENVIRONNEMENT.

*** Ces textes proviennent du portail santé mieux-être du gouvernement du Québec. Pour avoir toute l’information, cliquez ICI ***

Share This Post On