FERMETURE DES PATINOIRES

Prenez note qu’en raison de la température, toutes les patinoires sont désormais fermées pour la saison.

Voir toutes les alertes ->Lire la suite ->

Urbanisme et environnement

Mont Rigaud

Voyez la vidéo réalisée par CSUR la route:

 

 

UN PROJET COLLECTIF POUR LA PROTECTION D’UN TERRITOIRE EXCEPTIONNEL

La Ville de Rigaud va de l’avant avec le projet de développement responsable et durable du mont Rigaud

 

Le 2 juin dernier, la Ville de Rigaud a tenu une deuxième soirée d'information citoyenne concernant le développement responsable et durable du mont Rigaud. En compagnie des experts travaillant dans ce dossier, divers intervenants ont abordé les principaux points du nouveau règlement de contrôle intérimaire. Ce dernier a été adopté par la MRC le 22 juin dernier. Notons que depuis 1993, le schéma d’aménagement de la MRC ainsi que les règlements municipaux régissaient tous nouveaux développements sur la montagne. Ce nouveau projet de règlement vient donc préciser le périmètre du secteur ciblé sur le mont Rigaud ainsi que les règles qui s’appliqueront dorénavant pour les nouvelles constructions et pour tout nouvel aménagement sur la montagne. Dans cette foulée, certains terrains deviennent non constructibles. La Ville a déjà informé ces propriétaires de terrains vacants situés dans des zones protégées qu’elle les rencontrerait afin de convenir d’ententes qui seront avantageuses pour les deux parties. Puis, la Ville désire mettre tout en œuvre pour créer un véritable milieu naturel protégé qui sera accessible à tous.

 

« Ce projet est d’une telle importance qu’il se doit d’être un projet collectif. Alors qu’il n’y a pas si longtemps de cela on rasait des forêts entières sans même penser aux conséquences, aujourd’hui on ne peut plus agir de la sorte. En tant que société, il est de notre devoir de penser aux prochaines générations et de leur laisser une planète qui soit vivable! », a expliqué le maire de Rigaud, monsieur Hans Gruenwald Jr.

 

Le mont Rigaud, une ressource importante

Le mont Rigaud est considéré comme une ressource majeure à valoriser pour l’importance de son couvert forestier, ses écosystèmes forestiers exceptionnels et la diversité des espèces fauniques et végétales. Plus de 269 espèces floristiques ont été répertoriées, dont plusieurs à statut précaire ou même très rare. De plus, dans la région de Vaudreuil-Soulanges, le mont Rigaud représente un important corridor vert. Afin de pouvoir bien planifier le développement du territoire, la Ville de Rigaud a fait appel à la firme d’experts en biologie Groupe Hémisphères. Ces derniers sont venus sur place pour évaluer la valeur écologique du mont et pour répertorier les divers milieux naturels qui s’y trouvent. Afin de pouvoir classifier les terrains du mont Rigaud, 10 critères ont été utilisés soit : le type de milieu naturel, la qualité des milieux naturels, la représentativité à l’échelle du territoire, la qualité de l’écosystème forestier, la présence d’un habitat faunique, la présence d’espèces à statut précaire, l’hétérogénéité du milieu, les caractéristiques du milieu (si l’endroit est favorable ou non à la faune), la présence d’espèces introduites et envahissantes et la fragmentation du lieu.

Pour consulter un résumé de la méthode d'évaluation de Groupe Hémisphères concernant la valeur écologique des milieux naturels du mont Rigaud, CLIQUEZ ICI

Puis, afin d'obtenir des données plus détaillées sur les groupements et la valeur écologique spécifique à chacun des lots visés, la Ville a mandaté WSP Canada Inc. afin de procéder à des inventaires complémentaires et ainsi caractériser les milieux naturels présents sur ces lots. Pour consulter la méthode d'évaluation de WSP Canada inc. concernant la valeur écologique des milieux naturels présents sur 31 lots ciblés sur le mont Rigaud, CLIQUEZ ICI

 

Classes de valeur écologique

C’est ainsi que la firme d’experts en biologie a classé le territoire du mont Rigaud sous 5 classes de valeur soit : très faible, faible, moyenne, élevée, très élevée. Ainsi, une fois le nouveau règlement de contrôle intérimaire, deux situations seront possibles. La première situation s’applique aux terrains qui sont situés dans les zones dont la valeur écologique est très faible, faible et moyenne. De nouvelles constructions et travaux seront autorisés, mais à certaines conditions. L’idée est de faire un minimum de déboisement et de privilégier un espace où la valeur écologique est plus faible et où le terrain n’est plus à l’état naturel.

 

La deuxième situation s’applique aux terrains qui sont situés dans les zones dont la valeur écologie est élevée et très élevée. Dorénavant, les constructions principales sont interdites. Seuls les constructions accessoires et travaux sont autorisés aux mêmes conditions que la situation précédente. De plus, pour l’ensemble des propriétaires situés sur le mont Rigaud, il est désormais prohibé d’avoir de nouveaux centres équestres, de nouvelles écuries associées à une maison, de faire de l’exploitation forestière et de l’exploitation sylvicole. Finalement, toute coupe d’arbres, que ce soit à des fins commerciales ou personnelles (par exemple pour du bois de chauffage), est désormais interdite sur le mont Rigaud.

 

Conditions particulières et exceptions

Certaines nuances ont tout de même été apportées au règlement, telles que l’autorisation de couper un arbre s’il est dangereux pour la sécurité des personnes, s’il cause des dommages à une propriété, si l’arbre est mort, l’autorisation d’effectuer des travaux exigés par la loi comme le remplacement d’une installation septique ainsi que l’autorisation d’effectuer des travaux visant à assurer la sécurité publique comme des travaux de voirie. En tout temps, les citoyens sont invités à contacter le Service de l’urbanisme et de l’environnement afin de valider s’ils contreviennent ou non à ce nouveau règlement.

 

Une réflexion de grande envergure

La Ville a toujours eu à cœur le développement responsable et était, depuis plusieurs années, préoccupée par l’avenir du mont Rigaud. Des orientations environnementales, issues de préoccupations citoyennes, ont été inscrites au plan stratégique 2010-2020. Cela consistait à : mettre en place un plan directeur pour la protection de la montagne lequel permettrait de favoriser la conservation d’espaces naturels, développer une offre écotouristique et récréotouristique pour la montagne et effectuer un meilleur suivi de la règlementation quant au déboisement. En 2013, une caractérisation des milieux naturels est venue confirmer la richesse particulière de la montagne. C’est alors que la Ville a souhaité repenser ses façons de faire et amorcer une réflexion à cet effet. Pour cela, elle s’est fait accompagner d’experts en urbanisme, biologie, environnement et droit. La révision du schéma d’aménagement était le moment opportun pour redéfinir et confirmer les actions à privilégier pour les générations futures en matière de développement responsable et durable. Le 22 juin dernier, le conseil de la MRC a adopté ce règlement de contrôle intérimaire et poursuit ses travaux de la révision du schéma d’aménagement, ce qui pourrait prendre jusqu’à deux ans avant d’être complété. Ces délais sont prescrits par la Loi. Une rencontre de consultation publique sur l’ensemble du schéma de la MRC sera alors tenue. Puis, en concordance avec le schéma de la MRC, la Ville de Rigaud adoptera des nouveaux règlements qui viendront régir le développement sur le mont Rigaud.

 

Pour consulter le Règlement de contrôle intérimaire, CLIQUEZ ICI

Territoire d'application et carte des valeurs écologiques

Mont Rigaud - Le territoire application et les valeurs ecologiques 2016-06-22

 

FERMER
CLOSE